Assurance prêt immobilier : l’immobilier par rapport à la loi Hamon

Lorsque l’assuré n’est plus convaincu par son contrat assurance prêt immobilier, plus rien ne l’empêche de résilier son offre pour s’orienter vers une assurance plus intéressante pour ses projets immobiliers.

Disposer de cette assurance est facultatif, mais si vous souhaitez emprunter à une banque celle-ci peut exiger que vous l’ayez puisqu’elle espère être remboursée.

Un assouplissement considérable

Il suffit que vous adhériez à cette assurance depuis un an jour pour jour et vous pouvez demander à votre banque de résilier le contrat. Avant la loi Hamon, c’était impossible à moins de prévenir l’organisme deux mois avant la reconduction tacite de l’abonnement, soit deux mois avant la date d’anniversaire de la souscription.

Pour connaître en détails les modalités de la loi, faites un tour sur 123-assurance-pret-immobilier.com !