Shenoah.net » High tech » Doser son e-liquide : comment ça fonctionne ?

Doser son e-liquide : comment ça fonctionne ?

Quand vous vous lancez dans la préparation d’un e-liquide, il est essentiel de connaître parfaitement les dosages des différentes matières et des divers produits qui vont le composer. Et c’est justement dans cette optique que nous vous révélons ce sujet avec toutes les informations nécessaires à la compréhension du procédé.

Les caractéristiques de la base dans le dosage du e-liquide

Pour commencer, il faut bien évidemment se procurer une base pour l’e-liquide qui sera en quelque sorte l’équivalent de l’eau pour faire un jus de fruit. Dans ce cadre, on retrouvera plusieurs propositions que vous pouvez choisir selon vos goûts ou vos préférences.

On a en premier lieu les bases composées soit à 100 % de Propylène Glycol (PG) soit à 100 % de Glycérine Végétale (GV). Le liquide entièrement fait de PG sera conseillé pour les personnes qui privilégient la projection et l’intensité de l’arôme tandis que celui qui ne contient que du GV sera plus intéressant si vous désirez avoir une fumée plus abondante. Il est bien entendu possible de mélanger des ratios des deux à hauteur de 50 %/50 % ou autre.

Manipuler la nicotine pour correctement doser son e-liquide

Le vapotage est une alternative un peu moins dangereuse que le tabac mais qui contient tout de même une certaine dose de nicotine que vous devrez donc placer dans votre mélange selon ce dont vous avez besoin. En moyenne, on compte un taux de 0,6 % de nicotine pour un e-liquide classique. Il vous est toutefois possible de changer ce ratio quand vous allez doser votre e-liquide.

Notez cependant que ce type de pratique est très réglementé et soumis à un grand nombre de limites et de restrictions. Le dosage maximal autorisé par la loi pour de la nicotine dans un e-liquide est de 2 %.

Les éléments à prévoir

Comme pour toute préparation, il est obligatoire d’avoir les outils ainsi que les matériaux adéquats. En règle générale, vous aurez besoin, pendant le dosage et la confection d’un e-liquide, des éléments suivants :

  • la base neutre du mélange ;
  • des boosters de nicotine ;
  • l’arôme ;
  • un additif (facultatif).

Précisons que des objets comme des flacons, des fioles ou des vêtements de protection à l’image de gants ou masques seront également importants lors du processus de création.

Les mélanges d’e-liquides

Il s’agit d’un point relativement peu connu mais tous les e-liquides ainsi que leurs arômes sont ouverts aux mélanges en dépit de la différence apparente de ceux-ci ou de la nature de la marque qui les produit. Vous pourrez par exemple fusionner une saveur fruitée avec un e-liquide classique pour obtenir des résultats de goûts uniques. Faites tout de même attention à calculer le taux de nicotine qui résultera de ce mélange.

 

Comment bien réussir son mélange eliquid ?

jeune femme qui vapoteLorsqu’on se lance dans la fabrication de son propre e liquide, on se pose naturellement la question de savoir comment doser son eliquide simplement. Pour réussir votre recette, il va vous falloir maîtriser plusieurs choses dont les ingrédients et le dosage. Vous l’avez compris, c’est le même principe qu’en pâtisserie ou en cuisine. Vous ne pourrez pas obtenir de bons résultats, si vous avez en votre possession des ingrédients moyens.

Nous allons donc commencer par répondre à la question : comment bien choisir sa base ? Vous le savez déjà, si vous avez lu notre article avec attention, le eliquide est composé de Propylène Glycol (PG) qui a pour rôle de favoriser la fluidification de la préparation. Attention le propylène glycol va également renforcer le Hit. C’est cette petite sensation de gorge qui gratte, lorsque vous inhalez votre première bouffée de e-liquide. Nous y reviendrons un peu plus loin dans l’article. Sachez que quoi qu’il arrive, il est tout à fait normal que vous ayez envie de tousser à la première inhalation. Cette sensation devrait très rapidement se dissiper, si votre mélange est réussi. Enfin et pour finir avec le propylène glycol, il joue également le rôle d’exhausteur de goût. Donc pour faire simple, plus votre mélange contient de propylène glycol, moins vous aurez besoin d’arôme dans votre recette.

La Glycérine Végétale (VG) est un corps gras visqueux. C’est grâce à elle que votre cigarette électronique va produire de la vapeur. Par contre, elle se comporte à l’inverse du propylène glycol. Elle va inhiber l’arôme. Il vous faudra augmenter la dose dans votre recette. La glycérine végétale est également responsable de l’encrassement de votre résistance.

jeune homme qui vapotePour résumer la situation, plus votre mélange est concentré en propylène glycol, plus vous aurez de saveur et la gorge qui gratte. Par contre, votre liquide sera plus fluide et moins sucré. À l’inverse, plus le taux de glycérine végétal est élevé, plus votre liquide fera de la fumée et votre gorge vous grattera moins avec le même dosage en nicotine.

Il existe 5 types de bases :

  • Les bases 100 % VG : Elles produisent beaucoup de fumée et encrassent très vite votre résistance.
  • Les bases 100 % PG : Attention, cette base est très liquide. Vous pouvez avoir des risques de fuite sur certaines cigarettes électroniques.
  • Les bases 30% PG et 70% VG : pour ceux et celles qui ont besoin de retrouver les atmosphères enfumées lorsqu’ils vapotent.
  • Les bases 70% de PG et 30% VG : c’est le dosage standard dans le milieu de la e-cigarette.
  • Les bases 50%/50% : ce sont les bases les plus simples à travailler, lorsqu’on réalise son propre e liquide.

Il reste la question de la dangerosité de ses composants. Nous n’allons pas ici entrer dans le débat, sur les dangers pour la santé d’inhaler du propylène glycol, le recul étant beaucoup trop faible. Nous pouvons néanmoins vous dire que tout produit consommé en excès, celui-ci est toujours néfaste pour la santé à plus ou moins long terme.

jeune femme qui vapote

Il faut maintenant voir comment doser les différents produits. Il nous est difficile de vous donner une recette, car la recette idéale n’existe pas, au même titre que la recette de la meilleure tarte aux pommes également. Nous pouvons néanmoins vous donner une règle de proportion.

  • La base PG/VG doit représenter entre 80 et 90% du mélange final.
  • L’arôme varie entre 5 et 20 %. Il va varier en fonction de votre goût, et aussi et surtout de la composition de votre base. Si on prend comme base 10 ml, il vous faudra ajouter entre 15 et 30 gouttes, pour avoir un arôme plus ou moins puissant. Mais mieux vaut en mettre moins, car il est plus simple d’en ajouter que de devoir jeter son mélang.
  • Les additifs : ils sont facultatifs et ne doivent jamais dépasser plus de 1% du dosage.
  • Les booster de nicotine : Chaque marque a son propre dosage. Vous devez donc vous reporter sur le site du fabricant, pour connaître le volume à ajouter. Vous pouvez aussi trouver de petits calculateurs sur les sites e-commerce.

L’ordre d’ajout n’a pas d’importance. Par contre, vous devez impérativement laisser reposer le produit fabriqué au moins une bonne demi-heure, voire plus si vous en avez la possibilité.